Salut à tous !

Comme vous le saviez, l'équipe Regen'UP était présente au Caen Esport Week-end (C.E.W.), au Palais des Sport de Caen dans le cadre de la Foire Internationale de Caen. L'évènement s'est déroulé le week-end du 16-17 septembre et a réuni plus d'une centaine de personnes autours de deux titres : League of Legends et Hearthstone.

Durant cet évènement, Regen'UP a été mobilisé sur plusieurs pôles de compétences pour accompagner l'équipe de NormandEsport :

  • Installation : l'équipe projet a étudié les plans du Palais des Sports afin de concevoir une disposition conforme aux normes de sécurité liées à l'établissement ainsi qu'une visibilité maximale de l'espace scène et en cohérence avec le budget ;
  • Électricité : Regen'UP a déployé, conformément au plan, un réseau électrique pour alimenter tous les joueurs, les équipes technique mais également la scène et le bar ;
  • Infrastructure : l'équipe réseau a déployé un réseau fibre 10Gbit/s et a administré la connexion internet fibre livrée par Orange ;
  • Scénographie :  une importante structure scénique a été installée, ainsi que les éléments d'éclairage, de son, de projection vidéo et leur régie respective.

L'équipe Regen'UP était à Caen durant 4 jours pour préparer, assurer et clôturer l'évènement, l'occasion pour l'équipe de rencontrer de nouveaux acteurs du monde de l'Esport. C'est au détour de quelques tournois sur la scène que nous avons interrogé Victor, aux commandes de la régie streaming et scène. Victor (alias Totor) est président de Kalhan, qui organise Virtual-Lan mais était également présent lors de notre évènement Regen'UP Hiver 2016 comme joueur :

Samuel : "Victor, peux-tu nous dire en quel nom est-tu présent aujourd'hui ?"

Victor : "J'interviens sur la régie rediffusion stream et scène en tant que membre de Lan-Alliance dans le cadre des Masters du jeu-vidéo."

Samuel : "Après avoir découvert l'équipe Regen'UP en tant qu'Organisateur / Producteur lors de ta venue à l'évènement Regen'UP Hiver 2016, tu retrouves l'équipe aujourd'hui sur le Caen Esport Weekend comme prestataire sur la Scénographie / Son / Lumière / Réseau et Electricité. Qu'as-tu pensé de notre intervention ? As-tu pris plaisir à travailler conjointement avec notre équipe ?"

Victor : "Tout simplement, oui. Personnellement, j'avais bien aimé votre LAN et nous avions rapidement sympathisé, donc pas de raison que cela se passe mal. Après, en ce qui concerne votre professionnalisme, le réseau était niquel, aucun problème de latence. En régie, on est très souvent confronté à des problèmes de débits (N.D.L.R. : sur les évènements) et nos besoins de plus de débit ont été ajusté très rapidement par l'équipe. Lorsque nous avions le moindre soucis ou besoin d'ajustement, d'un simple appel talki (N.D.L.R.: talkie-walkie), vous étiez là. Pour la partie scénique, on voit clairement les compétences de votre régisseur général."

Samuel : "C'est la deuxième fois que l'on se voit sur des évènements Esport en Normandie. L'occasion pour nous de te demander ce que tu penses de l'avenir de l'Esport en Normandie ? Quelles sont tes ambitions ?"

Victor : "En Normandie, on fait partie de ceux qui sont là depuis 10 ans maintenant. On voit l'évolution : on en a vu beaucoup apparaitre et s'écrouler. Et là, on tient enfin un évènement à peu près solide avec des associations comme Regen'UP notamment qui permettent d'avoir de la stabilité et du professionnalisme au sein de ces évènements là. Ça ne peut qu'évoluer et dans le bon sens. Les ambitions, elles sont claires et nettes : on a pas mal d'assoc' qui sont très compétentes, on a un certain groupe de talents au sein de la Normandie. C'est dommage que ce ne soit pas assez mis en avant, comme la "fame Esport" existante sur Paris, Lyon, Poitiers, Montpellier. Là, en Normandie, les ambitions sont de rassembler tout ce monde autour d'un évènement tel que celui que l'on vient de vivre ce week-end parce que pour moi, c'est le plus beau qu'on puisse faire, le parc des expositions de Caen ou le Kindarena de Rouen dans l'objectif de faire grossir cet évènement."

Scène du Caen Esport Weekend
Scène du Caen Esport WeekEnd après les réglages lumières.

Durant cet évènement, deux équipes de streamers étaient présentes et nous avons rencontré Botha, streamer indépendant avec sa propre WebTV, chargé de la rediffusion des tournois LOL du C.E.W.:

Samuel : "Botha, première collaboration avec Regen'UP, qu'as-tu pensé de l'équipe ?"

Botha : "Je suis ravi de cette première collaboration. J'ai eu l'occasion de vous croiser juste avant l'évènement, au Stormwin à Rouen (N.D.L.R. : Bar Esport) ce qui m'a permis d'échanger rapidement avec vous avant le jour J. Vous êtes très pro et très réactif quant aux besoins particuliers (wifi, etc...). Vous avez également été extrêmement prudents en terme de débit pour la partie dédie au streaming, c'est la partie sur laquelle j'étais le plus regardant. Globalement, je suis ravi. Mon seul regret est de ne pas avoir eu le temps de rencontrer toute l'équipe mais c'est un peu compliqué sur ce genre d'évènement. J'espère refaire quelque chose avec vous ou vous recroiser sur Rouen et avoir l'occasion de rediscuter avec vous - hors contexte LAN - pour des projets futurs."

Samuel : "Comparé à ce que tu as comme setup d'habitude, est-tu satisfait de ce qui a été fournis lors de cet évènement pour ta zone de streaming mais aussi pour la scène et les joueurs ? Quel regard apportes-tu comparé à ce que tu as pu voir à d'autres évènements ? "

Botha : "Je n'avais jamais streamer dans ces conditions là, c'est un setup très pro. Je suis généralement indépendant quand je caste mes évènements, c'est moi qui gère absolument tout, que ce soit les scènes, les overlays, l'interaction avec le tchat... C'est même parfois moi qui dicte un peu le rythme en terme de game. Pour cet évènement, nous étions "très assisté" ; comme Totor à pu nous le dire, on est des "Casteur-diva", c'est à dire qu'on s'occupe de nous. Ça fait chaud au coeur car nous sommes mis en valeur mais au delà de ça, il est important de surligner et saluer tout le boulot qui a été fait derrière : la scène, le câblage, la connexion, la régie. Très belle expérience pour moi que j'espère revivre par la suite !"

Samuel : "Qu'est-ce qui t'as poussé à participer au Caen Esport Weekend ?"

Botha : "C'est assez particulier. Initialement, je faisais partie de l'association Zéphyr Community et la line-up de l'association devait participer à cette LAN. En travaillant en interne avec les équipes LOL, nous avons décidé de proposer notre équipe de cast afin de faire intervenir aussi bien les équipes joueurs que les commentateurs. Suite à ça, nous (N.D.L.R. : Botha, sa conjointe et Hector) nous sommes séparés de Zéphyr mais nous avons souhaité continuer l'aventure avec Maxime qui était charmé par notre projet."

Samuel : "Quelles sont tes attentes pour la suite sur ta chaîne ? Allons-nous pouvoir te croiser ailleurs, sur des évènements en Normandie ou en France ?"

Botha : "Oui, il y a plusieurs chose. Nous avons une LAN le 2 décembre à Rouen à objectif caritatif avec Ethlan Reborn. Après, on devrait avoir d'autres évènements entre cette période de septembre et décembre selon la logistique. Sinon, pour la chaîne, ça restera du stream quotidien avec en ce moment, beaucoup de contacts pour de nouveaux partenaires ou avec des associations pour participer à d'autres projets - tout en restant dans l'optique d'indépendance et de ne pas rejoindre d'association à temps plein."

Cet évènement à été également l'occasion pour Regen'UP de rencontrer l'équipe du Meltdown Caen, bar Esport lancé en Juin 2017 à Caen. Partenaire officiel du C.E.W, ils étaient présent pour assurer le service de buvette et restauration pour les joueurs, spectateurs et bénévoles mais également proposer des "After-LAN" au bar, dans le centre ville de Caen. En outre, une équipe de joueurs pour représenter le bar était présente. Nous avons pu échanger quelques mots avec Kévin, le gérant du bar et manager de l'équipe :

Samuel : "Qu'as tu pensé de la scènographie (scène - son - lumière) et de la qualité de la régie pour les viewers ?"

Kévin : "Tout simplement : grande scène pour un premièr évènement. Quand nous sommes arrivés pour s'installer et qu'on a vu - je vais être vulgaire, désolé -  le grand "bordel" de cette énorme scène avec le système son, les projecteurs, on a vu qu'il y avait un vrai budget qui donnait l'impression d'être à une grande compétition comme on a pu le voir sur d'autres streams, sur les LCS par exemple. On a pas encore leur public mais la réalisation est là. On a eu une équipe technique mortelle mais tout le monde le sait déjà. Nous nous sommes très bien entendus avec eux et ça s'est super bien passé. De notre côté, quand on était au bar, on pouvait voir ce qui se passait sur scène et nous nous demandions à quelle grande compétition nous étions sans réaliser que c'était le premier évènement d'une association. Ce n'était clairement pas du travail d'amateurs."

Samuel : "Partenaire mais compétiteur sur cet évènement, ton équipe a terminé première. Pourquoi monter une équipe et souhaiter l'envoyer sur cet évènement ? "

Kévin : "Initialement, ça fait longtemps qu'on souhaitait monter une équipe pour défendre le Meltdown. Lorsqu'on a eu le partenariat pour cet évènement, on s'est dit que c'était l'occasion ou jamais de monter une équipe. Après avoir vérifié nos budgets, on a fait des sélections avec nos joueurs (N.D.L.R. : clients du Meltdown) et de façon autonome, ils se sont pris en main pour se préparer pour la compétition. On leur a fourni le local, les PCs pour qu'ils puissent s'entraîner et ils se sont énormément investis en 2 semaines de préparation. "

Samuel : "Qu'as-tu pensé de cet évènement en tant que manager de l'équipe ? Quels sont les retours de ton équipe pour cet évènement ?"

Kévin : "Sans avoir joué, je suis aussi heureux qu'eux. Il finissent premier et de loin avec 13 victoires. Ils ont essayé de se mettre dans la peau de joueurs pros et je suis ravis que ça paye pour eux. Quand on voit ça, on as envie de les voir performer sur d'autres LAN normandes et même ailleurs pour défendre la ville de Caen et de montrer qu'on existe dans l'Esport. Après, nos joueurs sont juste un peu déçus du manque de compétiteurs, ils auraient aimé rencontrer plus d'équipes. Pour le reste, pour les petits faux pas pendant les tournois, ils s'en foutent. Premier tournois pour le Meltdown Caen, première coupe, ils sont contents !"

Samuel : "Rapidement, une idée pour la suite pour ton équipe ?"

Kévin : "Trois LANs normandes prévues pour la fin 2017, trois participations et on l'espère trois victoires !"

Malgré une fatigue importante, l'équipe Regen'UP est fière d'avoir participé à cette première édition du CEW. Au-delà d'une simple prestation, cet évènement fût un moment important pour la vie de l'association où toute l'équipe a eu l'opportunité de rencontrer différents acteurs de l'Esport, qu'il s'agisse de bénévoles fortement impliqués mais aussi d'entreprises du monde de l'événementiel.

Merci à tous de nous avoir lu, nous publierons régulièrement des petits billets de notre aventure.

N'hésitez pas à nous faire des retours, au travers de notre compte Facebook / Twitter ou la page contact du site.

À bientôt !

Samuel

Nathan essayant le PC Shadow.